Les professionnels sont dans l’obligation de proposer du matériel sans reste à charge et les contrats d’assurance doivent prévoir, dans leurs garanties, un panier « 100% santé » associé aux contrats responsables. La date butoir pour modifier ces contrats et respecter la nouvelle réglementation reste le 1er janvier 2020.


Suite à la modification de ces contrats, les salariés en profiteront pleinement et plus particulièrement les salariés qui ont des contrats d’entrée de gamme, avec des prestations proches du panier minimum. Avec la réforme, ce plancher minimum est réévalué à la hausse pour inclure le remboursement total des prothèses auditives, dentaires ou des lunettes. Pour les salariés ayant souscrit des garanties haut de gamme ou moyenne gamme, l’impact est moins intéressant. Dans certains cas, ces changements seront visibles comme le plafond de prise en charge des montures en optique qui passe de 150€ à 100€.


C’est en diminuant l’écart entre les types de contrats que la réforme permet une couverture santé plus standardisée.