Pendant la journée, elle a pris le temps de répondre aux nombreuses questions et d’expliquer la mise en place progressive du remboursement total des lunettes ainsi que des prothèses auditives et dentaires d’ici 2022. La sécurité s’engage à augmenter ses remboursements et les professionnels de santé à respecter un prix de vente maximum sur une gamme précise de produits pour permettre aux Français de bénéficier plus facilement du matériel dont ils ont besoin.
 "En 2019, le coût des audioprothèses est réduit de 200€ par oreille. Nous augmentons le remboursement des soins dentaires. Dès le 1er janvier, il y aura une offre 100% santé sur les lunettes", a détaillé la ministre.

L’un des objectifs de cette réforme est de lutter contre le renoncement aux soins qui touche une grande partie des retraités. Pour exemple, le prix de prothèses auditives étant parfois trop élevé, beaucoup de séniors refusent de se faire appareiller. Lorsqu’on sait les dégâts que peut provoquer une baisse significative de l’audition (replis sur soi, dépression, isolement, démence...) celle-ci n’est plus à négliger !