En effet depuis le premier janvier une partie des appareils auditifs est classée dans la catégorie I et a un prix limite de vente de 1300 euros, ce qui représente "un gain moyen de l'ordre de 100 euros par oreille pour les assurés", affirme le ministère dans un communiqué.
La création d’un panier sans reste à va permettre aux Français d’ici 2021 de bénéficier de lunettes ou d’aides auditives 100 % remboursés ! Il en va de même pour le dentaire.
La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a rappelé aux représentants des mutuelles, assurances et institutions de prévoyance que "l'effort demandé (à ces) organismes complémentaires s'élève à 50 millions d'euros par an en moyenne" entre 2019 et 2023. "Cet effort ne (peut) justifier de hausse de tarif des organismes complémentaires en 2020".